LES NOUVELLES DE L'AIDS

Actualités

Eric, nouvellement embauché auprès du Conseil Départemental de l'Ain

3.21.2024

L’AIDS et l’aide au retour à l’emploi : La belle histoire d’Eric !

En tant que Structure d’Insertion par l’Activité Économique (SIAE), l’Association Intermédiaire Domicile Services (AIDS) aide les travailleurs en difficulté sociale ou professionnelle à retrouver confiance en eux et à reprendre leur place sur le marché du travail.

Eric, 51 ans, vient de signer, grâce à l’aide apportée par l’AIDS, un contrat d’accompagnement dans l’emploi d’un an renouvelable, il nous raconte son expérience avec l’association.

Comment avez-vous connu l’AIDS ?

« C’est Pôle Emploi qui m’en a parlé. La première fois que j’ai contacté l’AIDS, j’étais déjà en contrat Tremplin et je ne pouvais pas encore les rejoindre. La deuxième fois a été la bonne ! »

Parlez-nous de votre parcours professionnel.

« Mon parcours professionnel, ça a surtout été une grosse galère. J’ai quitté l’école à 16 ans et je suis devenu apprenti en menuiserie-ébénisterie. Quand mon patron a pris sa retraite pendant mon apprentissage, je n’ai pas pu retrouver d’entreprise…

Pendant des années j’ai enchaîné les petits boulots : ménage, entretien, gardiennage ou remplacements. Il y a presque 2 ans, j’ai rejoint l’AIDS. Mon tout premier contrat a été à l’occasion d’un évènement au parc des expositions de Bourg-en-Bresse ! J’ai été mis à la disposition d’une mairie, de particuliers et d’associations, à différents postes : ménage et entretien, surveillance des enfants à l’école, cantine, garderie, service à la personne… Ça a été une super expérience, mais j’avais besoin d’un contrat avec plus d’heures de travail. C’est là que l’AIDS m’a proposé de participer à une réunion d’information organisée par le Département – et je les en remercie ! C’est à la suite de cette réunion que j’ai été embauché à mon poste actuel ! »

Quels étaient vos souhaits professionnels ?

« J’ai un enfant, qui a 11 ans aujourd’hui. Par-dessus tout, après des années de petits contrats courts et de travail intérimaire, je recherchais la stabilité, et la sécurité. Changer de poste sans arrêt était très dur. Je voulais remonter la pente au niveau du travail et trouver un vrai job, pour sortir de la précarité. »

Aujourd’hui, est-ce que vous êtes satisfait de l’accompagnement de l’AIDS ?

« Aujourd’hui, je suis heureux ! J’adore mon poste actuel : je suis agent polyvalent au sein d’un collègue de l’Ain et je vais tous les matins au travail avec le sourire ! L’ambiance est super, et je vais pouvoir participer à des formations : gestes/posture, incendie, informatique. Mon contrat d’un an est renouvelable, et je prévois de passer le concours pour devenir titulaire. Mon rêve au départ, c’était d’avancer, et d’arriver à l’embauche. Aujourd’hui, je rêve d’évoluer !  Sans l’AIDS, je n’aurais jamais trouvé ce poste. Ça a été un véritable tremplin pour moi ! Ils m’ont fait confiance, et m’avoir proposé de participer à cette réunion du Département ça a été un vrai tournant, une super opportunité que j’ai réussi à saisir ! Je ne sais pas comment les remercier ! »

Eric, nouvellement embauché auprès du Conseil Départemental de l'Ain


Partager

Share

ARTICLE PRÉCÉDENT

...
Un accompagnement mobilité pour tous !

L’AIDS recrute, pour différentes missions, des salariés en difficulté sociale ou professionnelle, afin de les…